Un site utilisant WordPress.com

Archives de 27 novembre 2008

ME REVOILA RIGOLO

                             Une petite pièce de 20 centimes vient de  mourir.
            
 
                         Après une vie exemplaire, elle  monte au paradis
 
                         un peu inquiète du  sort que lui réserve saint  Pierre.
                                      En arrivant, elle est accueillie 
                                      chaleureusement par tous les anges  
                                 et saint Pierre en personne  l’embrasse
                               et l’installe sur le plus beau nuage du  Paradis.
                                          On la traite comme une reine
                            elle-même ne comprend pas ce qui lui   arrive…… 

 

                                        Peu de temps  après
                        c’est un billet de 500 qui passe l’arme à gauche.
                                        Le voilà aussi au paradis.
                              Mais l’accueil est nettement plus froid
                                   et saint Pierre lui  montre un
                     discret petit nuage en lui disant que sa  place est là.
                                            Lui le billet de 500
                     est  laissé de côté et personne ne s’occupe de  lui
                            alors que pour la pièce  de 20 centimes
                                     tout le monde se met en 4.
 

                                      Quelques temps plus tard

                                   le billet de 500 n’y tenant plus

                                  demande  à parler à saint Pierre : 

                                Saint Pierre, comment se fait-il

                                    que la  pièce de 20 centimes

                         soit  traitée comme une reine et que moi

                           le billet de 500,  je sois mis de côté 
             

                                 Et saint Pierre lui répond :

                «  Toi, ta gueule. On t’a jamais vu à la  messe ».