Un site utilisant WordPress.com

aller les blagues de la fin de l’annee 2008

LE CONDUCTEUR DE TAXI…

Un passager dans un taxi se penche vers l’avant pour poser une question au chauffeur et lui touche l’épaule doucement pour attirer son attention.
Le chauffeur lâche un cri, perd le contrôle du véhicule, évite un autobus de justesse, monte sur le trottoir et finit sa course dans la vitrine d’un magasin !
Pendant quelques instants c’est le silence et le chauffeur déclare, d’une voix tremblante :
– Je suis désolé, mais vous m’avez vraiment fait très peur !
Le passager s’excuse en disant qu’il ne pensait pas qu’un léger touché sur l’épaule pourrait l’apeurer.
Le chauffeur répond :
– Ne vous excusez pas, c’est de ma faute. C’est ma première journée comme chauffeur de taxi. Ces 25 dernières années, je conduisais un corbillard…
 
Aphrodisiaque
C’est Roro, le super frimeur de la zup des Bauguettes qui rentre dans une pharmacie.
"Je voudrais un super aphrodisiaque. J’ai deux correspondantes suédoises qui viennent ce week-end, et ce sont des vrais bombes sexuelles. Il va falloir que j’assure un max., alors je veux le top du top, je veux le superlatif du stimulant sexuel!"
Le pharmacien part dans l’arrière boutique et revient avec un petit récipient. Il le tend à Roberto en lui faisant un clin d’oeïl appuyé et en disant:
"Ça s’appelle du BAISAMORT ! Avec ça, les filles vont crier grâce. Allez, bon week-end!" Le lendemain matin, Roro se traîne jusqu’à la pharmacie, et il s’affale sur le comptoir:
"Du Synthol, je voudrais du Synthol?"
"Vous voulez du Synthol pour vous mettre sur le sexe?" demande le pharmacien incrédule. "C’est que ça va vous chauffer énormément."
"Non le Synthol, c’est pas pour mon sexe, c’est pour mon poignet: les filles ne sont pas venues…"
 
 


Quelqu’un raconte ses vacances à Rio de Janeiro à un ami :
– Tu vois, j’étais sur la magnifique plage de Copacabana, lorsqu’une splendide fille en string s’approche de moi. Comme on ne parlait pas la même langue, elle dessine sur le sable deux rectangles. J’ai compris qu’elle voulait mettre sa serviette à côté de la mienne. Plus tard, vers midi, elle dessine dans le sable un cône avec deux boules. J’ai compris qu’elle voulait une glace, et je la lui ai offerte.
Vers six heures, le soir, elle dessine sur le sable une assiette avec un couteau et une fourchette.
J’ai compris qu’elle voulait qu’on aille dîner, et je l’ai invitée à dîner.
A la fin du repas, elle dessine sur la nappe un lit, avec une table de chevet et une lampe.
Là, tu vois, je n’ai toujours pas compris comment elle savait que je travaillais dans un magasin d’ameublement !
 
C’est au paradis, Saint Pierre accueille 10 femmes qui sont mortes la même journée.
– Que toutes les femmes qui ont trompé leur mari fasse un pas en avant.
Et neuf femmes sur les dix présentes avancent d’un pas. ہ ce moment là, Saint Pierre se retourne vers Dieu et lui dit:
– Et qu’est ce qu’on en fait de la sourde???

 

Deux blondes papotent à un arrêt de bus.
La première:       – Quel numéro tu attends?
La seconde:       – Le N°3. Et toi?
La première:      – Moi, c’est le N° 5.
Quelques minutes plus tard, un bus portant le N°53 fait son apparition.
Les deux blondes en chœur:

– Oh, chouette, on va pouvoir faire la route ensemble !!
 

Les Indiens déterrent la hache de guerre contre un groupe de financiers qui veulent exploiter un bordel près de Reno, au Nevada, et qui porterait le nom de Crazy Horse Resort and Spa.
Le problème, c’est que le chef indien Crazy Horse est le grand héros qui a battu le Colonel Custer dans la bataille de Little Big Horn, en 1876 et ses descendants refusent de voir son nom affiché sur un bordel. Surtout qu’il ne leur appartient pas.
Rocky Boice, porte parole du American Indian Movement trouve que c’est inacceptable et que les Sioux vont utiliser tous les recours possible pour bloquer l’utilisation du nom.
Touche pas au grand chef Sioux.
 
 

Un type est en train de marcher le long du Fleuve St-Laurent et il trébuche sur une vieille lampe
Il la ramasse, la frotte et un génie en sort.
Le génie, qui n’a pas l’air ravi, dit: "OK,OK. T’es content, tu m’as libéré de la lampe et patati et patata…………
C’est la quatrième fois ce mois-ci et je commence en avoir ras le bol !!!
Alors tu peux oublier les trois vœux habituels car je ne t’en accorde qu’un!"
Le type s’assoit et pense longuement… au bout d’un moment, il se décide et demande:
"J’ai toujours rêvé d’un voyage a Tahiti, malheureusement j’ai peur de l’avion et j’ai le mal de mer.
Pouvez-vous me construire un pont jusqu’a Tahiti, pour que je puisse m’y rendre en voiture?"
Le génie ne dit rien pendant quelques secondes, puis éclate de rire: "C’est impossible!
Pensez ce qu’il faut utiliser pour soutenir un tel pont, pensez au béton qu’il faudra faire couler, aux tonnes d’acier. Je suis un génie, ok, mais je ne peux pas faire de miracle
Il faut tout de même rester dans le domaine du raisonnable.
Non, demande-moi autre chose, c’est trop compliqué!"
Le type se remet a réfléchir. Au bout de quelques minutes il trouve autre chose:
"J’ai été marié et j’ai divorcé 4 fois.
Mes femmes m’ont toujours dit que je ne m’intéressais pas a elles et que j’étais insensible.
Alors, ce que je voudrais, c’est de les comprendre… savoir ce qu’elles ressentent, et ce qu’elles pensent lorsqu’elles sont silencieuses.
Savoir pourquoi elles pleurent, ce qu’elle veulent vraiment dire lorsqu’elles disent non, et pouvoir les rendre heureuse… bref, comprendre leurs psychologie."
Le génie le regarde, puis demande: "Ton Ch…. de pont, tu le veux avec 2 ou 4 voies ?
 
 
 

Un affreux garnement rentre de l’école avec une légère écorchure sur la joue.
– Oh ! mon Dieu !, s’écrie sa mère, affolée. Que t’est-il arrivé, mon chéri ? Qui t’a fait du mal ?
– C’est un grand qui m’a battu.
– C’est horrible, gémit la mère. Et cette brute, ce vaurien, tu le reconnaîtrais ?
– Sûrement, oui.
Tiens, regarde :
– J’ai son oreille dans ma poche.
 
 
LES DEUX CANARDS…
Deux canards prennent le soleil sur la berge d’une rivière.
L’un d’entre deux se lèvent brusquement et dit: "Coin coin !"
L’autre répond: "C’est curieux, j’allais dire exactement la même chose !"
 

Le simplet du village entre dans son cafe habituel, avec un grand sourire qui lui illumine le visage.
"Qu’est-ce qui te rend donc si heureux ?" demande le barman.
"Ben, c’est toute une histoire", raconte le gars.
"Tu sais que je vis a cote d’une ligne de chemin de fer, …..eh ben, la nuit derniere, en regardant par la fenetre, j’ai vu une jeune femme attachée aux rails, comme dans les films. Alors, je suis vite alle couper ses liens et je l’ai ramenee chez moi."
"Ah bon, quelle histoire ! Et ensuite ?"
"Ben, tu sais pas ….. on a fait l’amour toute la nuit, partout dans la maison. On a tout fait, une fois moi au-dessus, une fois elle, partout et de toutes les façons."
"Mais, c’est fantastique p’tit gars !" s’exclame le barman. T’en as eu de la chance, dis donc ! Et… elle etait jolie au moins ?"
"Ah ca, …… je saurai jamais, j’ai pas trouve sa tete."

 

             aller j’ai trouver un restaurant pour la fin de l’année                                      .
 
voici le menu
 

                MENU DE L’ANNÉE 2008     

                        Restaurant "La Grande Ceinture"

                       Propriétaires : SARKOZY – FILLON

                                                  MENU

                                                                 Impôts Salés

                                                              Libertés grillées

                                                    Assiette de promesses soufflées

                                                                Petits salaires

                                                               Salade de baratin

                                                           Plateau de chômage

                                                             Flambée de prix

                                                             Gelée de crédits

                                                                      Vins

                                                          Château Sarko 2007

                               (ce dernier crû, très léger, manque un peu d’oreille)

                                          TVA en plus, et pas allégée celle-là

                                     ET EN PLUS UN PETIT MOT DU PROPRIÉTAIRE

 

 

 
Publicités

Une Réponse

  1. kainkain

    pas mieux en belgique et cela fait du bien de rire un peu merci pase un bon samedi bisous carine

    27 décembre 2008 à 9 h 21 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s