Un site utilisant WordPress.com

Archives de 6 octobre 2009

des mots pour mes amies

L’autre vie.

Devant ma feuille blanche.
J’imagine voir passer un ange.
Il dessine un monde en couleur.
Il sourit, entrouve la porte en douceur.
Là-haut, une autre vie.
Pas de guerres, ni de massacres.
Entre vous les hommes, un miracle.
tendre et humain, une autre vie.
Une lumière blanche,
accueillante et éblouissante.
Vous attire, au-delà.
Je voulai rester là-bas.
Non-non-non, me dit l’ange.
Il est trop tôt, pour vivre avec nous.
Rejoins la terre, ta feuille blanche.
Vis tes rêves et écris-nous

 
 
Mon ami confident.

Fais partie de ma vie.
J’aime son sourire.
Qui me rassure si souvent.
Dans mes angoisses du présent.
Je lui voue tant d’admiration.
Que parfois, j’en ai des frissons.
Il ne peut que rire.
De me voir défaillir.
Quand passe une émotion.
Je divague dans mes pensées.
Les plus folles et insensées.
Je suis dans mon tourbillon.
De fantasme et de rêves.
De quoi attraper la fièvre.
Mon ami est affectueux.
Tout se vit à travers nos yeux.


 
les cris de ta détresse.

 
Qui sortent de ma bouche ,
sont des appelles de détresse.
Du mal de vivre , la tristesse.
Cette jungle de la vie est farouche.
Par cette immense indifférence ,
qui peut se lire, dans le regard.
Des gens, qui n’ont pas de conscience.
A l’intérieur du coeur, le pouvoir.
Fait partie de leur vie.
Il te faut survivre.
Avec ce manque de tendresse.
Et les cris de ta détresse.

ce qui me manque
 
C’est l’affection
et la tendresse d’un compagnon
Qui me demande as tu passée une bonne journée.
Avec son regard posé sur mes yeux.
La gourmandise de ses lèvres.
Quand je sens monté en lui son désir.
Et qu’il m’embrasse dans le creux de mon cou.
C’est de me sentir vivre.
Dans les bras d’un compagnon.
Il restent les souvenirs.
Dans ta longue vie.
Et ta solitude par habitude.
 
une rose
 
Qui est remplie de douceur.
Je voudrais t’offrir un peu de bonheur.
Et tout cela avec douceur.
Dans la tendresse et ses caresses.
Respire donc mon ami(e)
et sens le parfum de la rose
qui perds un peu ses pétales.
Après la pluie vient l’arc en ciel.
Tu retrouveras le soleil, la joie, l’amour.
Et la sincérité à l’intérieur de toi.
Et de tout ton être.
Un jour elle sera là
l’élue de ton coeur
 
 
Je ne suis que de passage.

Je vis au-delà du brouillard.
Il faut un peu m’oubliée.
On doit enfin se séparer.
Je vous quitte, mes ami(e)s.
Ainsi, que ma famille.
J’ai perdu le sourire.
La joie, d’être réuni.
Reviendra, d’elle même.
Je dois,à ma manière.
Partir, c’est enfin s’approcher,
de son but, que l’on s’est fixé.
Quand j’écris, je me fou de tout.
Oui, je m’envole, loin de vous.
Vagabonde sur terre.
Oh ! je préfère la mer

mais je reviendrais vers toi 
 
 
Une lueur
 
Elle est dans vos yeux.
Elle me rend mon coeur très heureux.
Enfin un nouveau jour.
Et encore de l’amour.
Quel beau cadeau.
Et le plus beau c’est la famille 
Elle représente tout.
Et ma famille c’est vous aussi 

 
 

nouveau titanic